Peter Seixas

Dr. Peter Seixas, University of British Columbia

Ph. D., University of British Columbia
Directeur, Le Project de la pensée historique

Peter Seixas, Ph. D., est titulaire d’une Chaire de recherche du Canada et professeur au Département du curriculum et de la pédagogie de la University of British Columbia (UBC), où il dirige également le Centre for the Study of Historical Consciousness qu’il a fondé. Il a enseigné les sciences humaines au secondaire à Vancouver pendant 15 ans et est titulaire d’un doctorat en histoire de la University of California à Los Angeles. Il s’intéresse aux diverses manières de comprendre, représenter et utiliser le passé dans les environnements très contrastés que sont les écoles, les universités et la culture populaire. Il a rédigé de nombreux articles sur la pensée historique, le curriculum en histoire et l’enseignement de l’histoire. Il a prononcé des conférences sur ces sujets au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Russie, en Suisse, en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas. Il a agi à titre de rédacteur en chef pour la publication de Theorizing Historical Consciousness (Toronto: University of Toronto Press, 2004) et de corédacteur en chef, avec Peter Stearns et Sam Wineburg, pour Knowing, Teaching and Learning History: National and International Perspectives (New York: NYU Press, 2000). Plus récemment, il a rédigé, avec Tom Morton, The Big Six Historical Thinking Concepts (Toronto: Nelson, 2012), conçu pour aider les enseignants à intégrer la pensée historique dans leurs cours. Pour ses contributions à la recherche, à l’enseignement et à la communauté, il a reçu le prix Exemplary Research du National Council of Social Studies (É.-U.), le prix Constance-Rourke de l’American Studies Association, le prix William-Gilbert de l’American Historical Association, le prix Innovation de la BC Social Studies Teachers’ Association, le prix National Leadership de la Ontario History and Social Science Teachers’ Association et le prix d’enseignement de la Faculté Killam (UBC); il a été élu membre de la Société royale du Canada; et, finalement et non la moindre récompense, il a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II pour services rendus au Canada.